Accompagner les personnes en quête de Dieu

Version imprimableSend by email

Notre service apostolique garde une unité foncière, quelle que soit sa forme concrète:

retraite, catéchèse, et autres ministères spirituels apparentés.

Il est toujours ordonné à l'éveil et à l'ap­profondissement de la foi.

RETRAITES

Depuis les débuts de la Congrégation, les retraites et spécialement les Exerci­ces de Saint Ignace, sont au centre de notre service apostolique. Notre parti­cipation dans l'animation des retraites données à des groupes ou individuelle­ment, participation à laquelle nous pré­pare notre formation, contribue à don­ner à notre vocation son caractère dis­tinctif.

La retraite, expérience, de prière et che­min de discernement, est un événement de grâce pour le retraitant et pour nous qui sommes associées à son chemine­ment. En suscitant en nous l'admiration pour les merveilles que Dieu accomplit, elle nous rappelle sans cesse que nous sommes au service d'une œuvre qui nous dépasse infiniment.

Nous pouvons donner nous-mêmes les retraites ou collaborer de différentes manières à celles que d'autres vien­nent animer chez nous ou pour les­quelles ils demandent notre concours en dehors du Cénacle. 

Pour répondre à la diversité des be­soins et rendre les retraites accessi­bles à un plus grand nombre, nous adaptons les Exercices quant à leur durée et leurs modalités ou nous sui­vons d'autres démarches. Bien que nous donnions des retrai­tes en d'autres lieux, nos maisons sont, comme elles l'ont toujours été, l'un des instruments de notre apostolat. La com­munauté doit être accueillante et les maisons suffisamment fonctionnelles pour recevoir les retraitants, soit indi­viduellement, soit en groupe.

La communauté entière est impliquée dans cet apostolat qui demande une convergence d'efforts — et souvent un lourd travail — en vue du bien-être des retraitants. Toutes nous avons à cœur de créer un climat de prière, de charité, de paix, qui favorise l'ouverture à cette rencontre avec Dieu.

CATECHESE

La catéchèse, dès les origines associée à l'œuvre des Retraites, a une place essentielle dans notre service aposto­lique et notre formation doit nous y préparer. Cette tâche revêt aujourd'hui une urgence particulière, car les muta­tions rapides du monde provoquent de véritables crises qui se font sentir jus­que dans le domaine religieux et les chrétiens ont besoin de fonder solide­ment leur foi et de la nourrir.

Nous aurons à cœur de former le chré­tien tout entier. Développant son in­telligence du mystère du Christ à la lu­mière de la Parole, nous chercherons à lui donner le sens de la prière, de l'at­tention à l'Esprit et de l'engagement au service de ses frères. Pour cela nous veillerons à présenter le Message dans son intégrité mais d'une manière accessible à ceux auxquels nous nous adressons, enfants, jeunes et adul­tes, qu'ils soient déjà baptisés ou encore catéchumènes. Nous adopterons le lan­gage et la pédagogie qui pourront le mieux les aider à reconnaître en Jésus-Christ celui qui est le chemin vers le Père.

L'aspect doctrinal est partie intégrante de la catéchèse. Nous serons toujours attentives aux possibilités que nous ren­controns de le développer, non seule­ment dans les catéchèses proprement dites, mais aussi dans les retraites, l'accompagnement spirituel et les di­vers apostolats auxquels nous parti­cipons. Dans tous les cas, notre enseignement sera donné dans la ligne des directives de l'Eglise universelle et locale. Nous veillerons aussi à travailler en liaison avec les autres éducateurs de la foi.

Nos engagements catéchétiques sont souvent exigeants. Les communautés auront à cœur d'en comprendre l'im­portance et de les soutenir.

AUTRES FORMES D'APOSTOLAT SPIRITUEL

Notre mission peut encore s'exprimer par d'autres formes de service spiri­tuel du prochain. Elles sont une ré­ponse aux appels de l'Eglise suscités par les besoins du monde contempo­rain. Elles doivent être l'expression de notre esprit et dans la ligne des apostolats spécifiques de la Congré­gation. La Congrégation a mandat pour un tra­vail spécialisé auquel est ordonnée notre formation. Nous avons donc à faire des choix parmi les demandes qui nous sont adressées.

Nous nous voulons au service de ceux qui se trouvent en quelque nécessité spirituelle et spécialement de ceux pour lesquels il y a une plus grande urgence, quelle que soit leur situation particu­lière. Les appels qui nous parviennent, les possibilités qui s'offrent à nous, doivent être considérés à la lumière de notre charisme et des critères de choix indiqués dans les Normes.

En réponse aux appels de l'Eglise uni­verselle et locale, nous serons toujours prêtes à apporter, dans toute la mesure de nos possibilités, une collaboration active et ouverte aux responsables de la Pastorale et à ceux qui travaillent dans le même but d'évangélisation et de promotion humaine intégrale.

 

 

« Rien ne me fait plaisir que ce qui peut procurer la gloire de Dieu, le faire connaître et aimer ». Lettre de Me Thérèse à Mère de Larochenégly, 23 déc. 1868