Selon l'Esprit des Fondateurs

Version imprimableSend by email

L'héritage laissé par nos Fondateurs est le fruit de leur docilité à l'Esprit Saint.

 

Le Père Terme et Mère Thérèse ont reçu un charisme destiné à don­ner à l'Eglise une Congrégation con­sacrée à l'éveil et à l'approfondisse­ment de la foi.

Nous ne pourrons ac­complir cette mission qu'en l'enraci­nant, comme eux, dans une vie inté­rieure profonde, bâtie sur la foi, l'hu­milité et une charité se traduisant en un zèle apostolique infatigable.

 

« Je suis venu apporter le feu sur la terre et comme je vou­drais que déjà il fût allumé ».  Lc 12, 49

                                

Lettre (extrait) de Ste Thérèse Couderc  à Mère de Larochenégly

le 10 août 1866 sur la 

Bonté

 

J'ai eu, il y a quelques jours, une vue qui m’a bien consolée.

C’était pendant mon action de grâces que je fis quelques réflexions sur la Bonté de Dieu, et comment ne pas y penser dans ces moments-là, à cette bonté infinie, bonté incréée, source de toutes les bontés ! Et sans laquelle il n'y aurait aucune bonté ni dans les hommes ni dans les autres créatures.

J'étais extrêmement touchée de ces réflexions lorsque je vis écrit comme en lettres d'or ce mot "Bonté", que je répétais depuis longtemps avec une indicible douceur. Je  le vis, dis-je, écrit sur toutes les créatures, animées et inanimées, raisonnables ou non, toutes portaient ce nom de bonté,

je le voyais même sur la chaise qui me servait de prie-Dieu.

Je compris alors que tout ce que ces créatures ont de bon et tous les services et les secours que nous recevons de chacune d'elles est un bienfait que nous devons à la bonté de notre Dieu, qui a communiqué quelque chose de sa bonté infinie, afin que nous la rencontrions en tout et partout.

 
ACTE D'OFFRANDE

Seigneur Jésus,
je m'unis
à votre sacrifice,
perpétuel, incessant, universel.
Je m'offre à vous
pour tous les jours de ma vie
et pour chaque instant du jour,
selon votre très sainte et
très adorable volonté.
Vous avez été victime de mon salut,
je veux être la victime de votre amour.
Agréez mon désir,
acceptez mon offrande, exaucez ma prière :
Que je vive d'amour, que je meure d'amour,
et que le dernier battement de mon cœur soit un acte du
plus parfait amour !
Mère Thérèse

 

Tags: